Les consequences des jeux videos.

Les conséquences peuvent être très grave car peuvent aller jusqu'au décès du joueur. Mais elles peuvent aussi être un peu bénéfique pour certaines personnes.

 

On peut très bien parler de ce jeune Coréen qui a passé pas moins de 50 heures devant son écran d'ordinateur avec comme seul arrêt l'appel des toilettes. Il est mort d'une crise cardiaque à cause de l'épuisement infligé à lui-même. Ce qui est le plus grave c'est son comportement, il a été renvoyé de son travail pour jouer plus que travailler et pour "fêter" ceci il va s'adonner à sa passion, sa vie, l'ordinateur, montrant ainsi que c'est bien une addiction, une dépendance, une maladie.

Il y a aussi eu le cas il y a un moment de cas de décès pour des épileptiques qui restaient des heures devant leur écran. Désormais les éditeurs de jeux vidéo, inscrivent sur les manuels d'utilisation des règles adressées particulièrement aux épileptiques mais aussi à tous les joueurs.

Sinon pour la plupart des joueurs possédant une dépendance non abusive, les conséquences se retrouvent dans leur vie, leurs relations avec leur famille, leur travail, on peut aussi en voir sur le physique qui peut changer au cours du temps pouvant ainsi amener des maladies comme le diabète.

 

Mais il ne faut pas voir que des conséquences négatives, un spécialiste du monde virtuel explique que cette dépendance aurait un effet d'antidépresseur. Le fait d'être un héros dans un jeu permet de se valoriser et d'augmenter le sentiment d'estime de soi, permettant ainsi de freiner une dépression pour des personnes mal dans leur peau.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×